• Royal Blood - Typhoons

        Aujourd'hui sort le nouvel album du jeune groupe Royal Blood, un groupe que j'aime tout particulièrement. Je suis pas très CD en général - parce que je peux trouver les musiques sur youtube, deezer, spotify, et que je suis pas du genre à apprécier beaucoup de musiques d'un même artiste -, mais cette fois-ci est une exception. J'aime pas tout ce qu'ils ont fait, parce que je pense que certaines de leurs chansons, au contraire d'être "meh", sont oubliables. Mais c'est bien l'un des rares albums que j'aimerai posséder dans ma collection, ouaip.

         Il y a 6 mois de cela le groupe Royal Blood nous avait offert en live l'un de leur premier single de l'album Typhoons : Boilermaker. Bon, pas fan de la chanson tout court je pense, mais c'est pas grave. Je gardais quand-même un oeil sur ces deux artistes qui me fascinent tant. Et puis vient enfin une première version studio de Trouble's coming, puis de Typhoons, et de Limbo (le clip de Limbo est probablement l'un de mes clips favoris d'ailleurs). Et jusqu'à aujourd'hui, où toutes les autres chansons ont finalement été dévoilées au grand jour. Et il y a pas mal de pépites.

         Déjà, Royal Blood, c'est deux loubards : un chanteur / bassiste Mike Kerr et un batteur Ben Thatcher. Ils nous ont offert sur leurs derniers albums Out of The Dark, Royal Blood, et How did we get so dark ? des riffs bien, bien lourds, et très rock alternatif. Et c'est vraiment, vraiment pas mal, avec de très bon titre comme Out of the dark, Lights out, How did we get so dark ?, et bien entendu Figure it out (que vous avez déjà tous entendu sans le savoir). Et sur scène c'est vachement impressionnant de voir juste deux types chauffer une salle, quand un groupe ordinaire compte au moins 4 ou 6 membres habituellement. Bravo à eux.

         Sauf que là nos deux loustics ont sorti un album toujours autant rock alternatif, mais avec une jolie pointe disco, qui rappelerait pratiquement Muse (qui au passage était un super groupe au début de sa carrière, et qui petit à petit à commencer à faire n'importe quoi). Et ça fonctionne, vraiment. C'est même bien plus parlant pour eux, si je devais décrire Royal Blood ce serait probablement avec cet album aussi parlant d'excentricité et de rock, finalement.

         Du coup je l'aime vraiment bocup bocup, alors je vais laisser les petites pépites qui sort du lot pour moi de ce dernier album Typhoons.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :